L'histoire

…Une longue histoire qui débute à peine…

 

Madame Hippolyte est résolument moderne.

Pourtant, son univers est composé de voyages, dans le temps comme dans de lointaines contrées.

Arrivée en France dans les années 20, l’arrière-grand-mère de Madame Hippolyte ouvre une maison de couture avec deux cousines également exilées de Russie.

Il reste aujourd’hui peu de chose de son savoir faire extraordinaire, à part une icône, dont il faut se rapprocher très près pour s’apercevoir qu’elle n’est pas peinte, mais brodée au fil.

Adolescente, Madame Hippolyte récupérait les vestes d’officier de marine de son père pour les porter, mais devait en changer les épaulettes, pour ne pas usurper de grades.

C’est ainsi qu’est née l’idée de proposer des épaulettes amovibles grâce à un système aimanté.

A partir de là, pourquoi ne pas customiser à l’envie, sans abîmer les tissus, et proposer non pas des broches, mais de véritables « trompe l’œil » pour transformer ses habits ?

Brodé à la main

Les accessoires de Madame Hippolyte sont réalisés à la main, dans des ateliers spécialisés dans les ornements d’uniformes depuis les années 60.

La broderie est le seul ornement dont la matière première est l’humain.

Nul besoin d’affouiller les entrailles de la terre pour créer du beau, apporter de la richesse, et de l’unicité.

Les diamants sont dans les mains, l’or est dans le regard.